digital

L’énergie renouvelable, première source d’électricité en 2025

Malgré l’épidémie, les installations d’énergie verte verte feront un bond cette année et en 2021. Elles deviendront la première source d’électricité en 2025, devant le charbon, prévoit l’Agence internationale de l’énergie.

 

L’électricité verte se porte bien. Contrairement aux autres sources d’énergie, en particulier le pétrole, le gaz et le charbon, en baisse à cause de l’épidémie de Covid-19, les énergies renouvelables enregistrent une forte croissance. Le solaire, l’éolien, l’hydroélectrique et autres sources vertes d’électricité devraient représenter cette année « près de 90 % de l’augmentation de la capacité énergétique mondiale totale», estime l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

La Chine et les États-Unis sont à l’origine de l’essentiel de ces ajouts de capacité d’énergie renouvelable, qui représentent environ 200 gigawatts en 2020, pointe le rapport «Renewables 2020» de l’AIE. Dans ces deux pays, les opérateurs ont cherché à profiter de mesures incitatives qui sont limitées dans le temps.

Projets retardés

L’an prochain, la croissance des énergies vertes devrait accélérer davantage encore et atteindre 10%, un niveau jamais vu depuis 2015. L’Union européenne, et surtout l’Inde, où des projets retardés par la pandémie seront finalisés, sont largement responsables de cette hausse des capacités.

« La résilience et les perspectives positives du secteur sont clairement reflétées par l’appétit soutenu des investisseurs», souligne Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE. Et l’impact sur les marchés boursiers est net. En 2020, les actions des fabricants d’équipements d’énergie renouvelable et des promoteurs de projets ont surperformé la plupart des principaux indices boursiers et l’ensemble du secteur de l’énergie.

En 2020, malgré une baisse de 5 % de la demande mondiale d’énergie, l’électricité issue des technologies renouvelables devrait augmenter de 7 % à l’échelle mondiale. «En 2025, ces énergies devraient devenir la première source de production d’électricité au monde, mettant fin aux cinq décennies de production du charbon en tant que principal fournisseur », anticipe Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE. «A cet horizon, les énergies renouvelables pourraient fournir un tiers de l’électricité mondiale. Et leur capacité totale sera deux fois supérieure à la capacité totale de la Chine aujourd’hui», ajoute-t-il.

 

Par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *